fdhh

Un texte est une succession de caractères organisée selon un langage. Cette définition désigne aussi bien une sémiotique du langage (proprement acte sémique) qui en tant que tel transcende l'acte textuel. Il en résulte que le texte est exprimé par plusieurs phrases en différentes langues.

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, on s'intéresse à l'étymologie de tissu. Car, texte, né au XIIe siècle, vient du latin tessere = tisser (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Dans une tapisserie, on doit en outre considérer une variété de chaînes et de trames colorées, entrelacées pour constituer des figures appelées patterns.

Un texte est une suite de mots, et de caractères. On peut écrire un texte dans n'importe quelle langue écrite. Un texte est écrit, puis lu.

Lorsqu'on lit un texte, il peut nous apporter plusieurs choses :

  • Des informations,
  • Des émotions,
  • De la connaissance,
  • Du divertissement.

Un texte peut être très court, sous forme de billet ou de lettre, mais il doit être composé de phrases correctes : Exemples :

Salut suis à la maison cuisine. ← ce n'est pas un texte

Hello! Je suis à la maison! Je fais de la cuisine, rejoins-moi ! ← c'est un texte, très court

Il peut aussi y avoir des textes très longs, comme un livre.

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires.